Article du 03/09/2011 à 01:35
Surgères: Grands projets de travaux
Freddy Biétry et Sophie Thébaud respectivement directeur du collège et directrice de l'école Jeanne-d'Arc. (photo C. F.)
Après les fenêtres cette année, l'école Jeanne-d'Arc engagera de gros travaux côté cantine et salles de classes.

En entrant dans leurs salles de classe, les élèves de l'école Jeanne-d'Arc pourront découvrir de nouvelles fenêtres puisque cet été 42 000 € de travaux de changement d'ouvertures ont été réalisés pour une meilleure isolation thermique et phonique. Côté travaux, l'école est d'ailleurs en train de plancher sur un projet de construction afin de renouveler la partie restauration et obtenir deux nouvelles classes avec la destruction de préfabriqués qui ont abrité trois classes durant 38 ans. Ce qui portera au nombre 5, les classes neuves. La première tranche des travaux débutera à l'été 2012 pour des locaux flambant neufs à compter de la rentrée 2013.

À l'école, après l'atelier échecs, deux nouveaux ateliers seront proposés aux élèves durant l'interclasse du midi : l'atelier art et l'atelier BCD - bibliothèque. Sophie Thébaud, directrice de l'école explique : « Nous bénéficierons, à compter de cette rentrée, d'une bibliothèque réservée à l'école ce qui nous permet d'être indépendants du CDI du collège, puisque la Cliss est fermée cette année, un local s'est donc libéré. » Autre nouveauté, commune à l'école et au collège, la création d'une étude en 'niveau' pour les enfants qui restent après la fin des cours : CP-CE ; CM-6e ; 5e-4e-3e. « Deux personnes en emploi de vie scolaire (EVS) seront attribuées par niveau ce qui permettra une amélioration du suivi des enfants en extrascolaire », ajoute Sophie Thébaud. L'école mettra aussi l'action humanitaire en avant avec le parrainage d'une enfant des Philippines, Marie-Rose. Grâce aux bénéfices récoltés lors des soirées 'bol de riz', l'école lui permet de suivre une scolarité normale : « Cela permet aussi de sensibiliser les élèves à des enfants qui n'ont pas autant qu'eux ». Les élèves, justement, sont au nombre de 248 répartis en 10 classes : « Je mets un point d'honneur à ne pas mettre plus de 28 élèves par classe, c'est pourquoi il n'y a plus de place en CM2 », souligne la directrice. L'équipe de 13 enseignantes, qui reste stable, poursuivra la dernière année du projet éducatif concernant la communication, tout en planchant sur un nouveau qui sera mis en oeuvre durant trois ans à partir de la rentrée prochaine.

Côté collège, le directeur, Freddy Biétry, annonce un effectif en hausse avec 245 élèves, répartis en 3 classes de 6e, 3 classes de 5e, 2 classes de 4e, et 3 classes de 3e. Il n'y a plus de places dans ces deux dernières sections. Deux nouveaux professeurs seront présents pour accueillir ces derniers : Géraldine Canlers pour l'anglais et Perrine Liègre pour le français. Ils rejoindront les 16 autres professeurs.
Freddy Biétry est très satisfait des résultats scolaires de l'année passée. Le collège affiche 100 % de réussites lors des derniers brevets préparés, celui des collèges et professionnel. Même réussite pour les certificats de formation générale. Freddy Biétry conclut : « Nous avons une grande satisfaction au niveau des brevets professionnels car ce sont 13 élèves que nous avons portés jusqu'à la fin du collège et que nous avons pu motiver jusqu'au bout. »

Article rédigé par :
Carine FERNANDEZ

Actualité Flash info
Le dossier
Terra Lacta est au pied du mur : si l'entreprise ne crée pas de filiale commune avec Bongrain l'entreprise disparaîtra. Une alliance synonyme de restructuration où 237 emplois sont menacés.