Article du 27/11/2008 à 14:38
Le retour du petit teigneux
Nicolas Tabary et une planche du nouvel album d'Iznogoud. (photo Didier CATINEAU)
Difficile d'y échapper. Le 19 novembre dernier, Iznogoud, le Grand Vizir, dont la hargne à devenir calife à la place du calife n'a pas son égale, est revenu plus excité que jamais, dans une nouvelle aventure, Les mille et une nuits du calife, mitonnée par Muriel, Nicolas et Stéphane, les trois enfants de Jean Tabary.

Gare à nous, Iznogoud est de retour ! L'ineffable Grand Vizir revient dans une nouvelle aventure, avec, aux manettes de ce 28e album, les trois enfants de Jean Tabary, le créateur de la série. Mais d'abord, quelques mots d'histoire.
René Goscinny et Jean Tabary créent la série 'Les aventures du calife Haroun el Poussah' en 1961 pour le magazine Record. Cette parodie des mille et une nuits continuera sa route dans le journal Pilote à partir de 1968. Le premier album est édité chez Dargaud en 1966 et après la disparition de René Gosciny, Jean Tabary continuera à partir de 1979 - en créant sa maison d'édition à Pont-l'Abbé-d'Arnoult où il vit - à décider de la destinée de son personnage fétiche avec Corinne et Jeannot, Totoche et Valentin le vagabond, pour ne citer que les plus connus.
On pensait qu'Iznogoud, découragé dans ses tentatives toutes plus catastrophiques que les autres, allait se résigner. Lourde erreur ! Car un Tabary peut en cacher trois autres ! Il y a Muriel, Nicolas et Stéphane. Ce sont les enfants de Jean et ils avaient envie de reprendre le flambeau. « On s'est demandé ce que nous pouvions faire de cet héritage, en jachère depuis 2004, confie Muriel. On a mûri les choses, on s'est approprié le bébé et à nous trois, nous avons décidé de nous partager le travail. Nicolas est à la table à dessins. Stéphane et moi-même avons élaboré le scénario sur une idée qui a surgi. Comment peut-on devenir calife aujourd'hui, par la voie légale ? On verra Iznogoud dans le désert, dans la jungle, dans l'ancienne Bagdad et dans une ville plus proche de nous, disons plus contemporaine. Mais il lui faudra être de retour dans très exactement 9 nuits ».
Cela a été laborieux, le travail des découpages a été très long. Et en permanence, Jean Tabary s'est intéressé à cette nouvelle aventure, la 28e, avec autant d'enthousiasme que ses enfants. Dans cette aventure, Iznogoud apprend qu'il peut devenir enfin calife grâce à une mystérieuse loi dite 'de grande alternance'.
Haroun el Poussah et Dilat Larat sont toujours présents, mais une pléiade de nouveaux personnages va intervenir et nul doute qu'Iznogoud aura fort à faire pour mener à bien son ambition dévorante.
Cet album, préfacé par Anne Gosciny, est disponible à la vente depuis mercredi 19 novembre et fera l'objet d'une présentation à l'Atlantic Ciné de Saintes, lundi
29 novembre, qui projettera le film réalisé par Patrick Braoudé en 2005 avec Mickaël Youn et Jacques Villeret.

Tout sur Tabary et son oeuvre à : www.editions-tabary.fr

Didier CATINEAU.




Actualité Flash info
Le dossier
Terra Lacta est au pied du mur : si l'entreprise ne crée pas de filiale commune avec Bongrain l'entreprise disparaîtra. Une alliance synonyme de restructuration où 237 emplois sont menacés.